Skip to main content
Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Check-up médical gratuit : La santé des Mauriciens demeure un impératif

mars 29

Avoir une bonne santé, c’est synonyme de bien-être. La santé des Mauriciens, enfants, adolescents, jeunes, adultes et seniors, demeure un impératif. D’ailleurs, l’état de santé d’un individu a un impact direct sur sa famille, son travail, sa communauté et bien sûr le pays. D’où le pourquoi d’une campagne de dépistage médical gratuit des maladies non-transmissibles à travers l’île par le ministère de l’Intégration sociale, de la Sécurité sociale et de la Solidarité nationale, et son organisme exécutant, la National Empowerment Foundation (NEF).

Le lancement du ‘Free Medical Screening’ Programme a été procédé par la ministre Fazila Jeewa-Daureeawoo le samedi 26 mars dernier au Centre communautaire de Trèfles, Rose-Hill. C’était en présence de l’honorable Ivan Collendavelloo, membre de l’Assemblée nationale, M. Yudhisteer Munbodh, Chef de cabinet à l’Intégration sociale, le Dr. Raffick Sorefan et Mme Jeanne Lan Hing Po, respectivement Chairman et Officer-in-Charge de la NEF, Mme Mootoosamy Kessavadee Patter, Conseillère à la Mairie de Beau-Bassin/Rose-Hill, et M. Ramdoss, Président du Centre communautaire de Trèfles.

Le dépistage de santé touche aux maladies et problèmes médicaux, dont entre autres le cancer du sein, et du col de l’utérus, le diabète, et l’hypertension artérielle. Des conseils sur l’hygiène de vie et une alimentation saine ont été aussi prodigués au public.

Lors de son intervention, la ministre de l’Intégration sociale, de la Sécurité sociale et de la Solidarité nationale, l’hon. Fazila Jeewa-Daureeawoo a mis l’accent sur l’importance d’avoir une population en bonne santé. « Nous invitons les gens à se faire examiner le plus tôt possible afin qu’ils prennent prendre connaissance de leur état de santé. Ainsi, la personne examinée saura si elle a contracté une maladie, et de ce fait elle pourra se faire soigner, » a-t-elle déclaré. Elle a aussi parlé sur les maladies non-transmissibles. « 66 % du budget sur la santé sont dépensés pour traiter les maladies non-transmissibles. Les chiffres nous interpellent, et démontrent aussi les efforts déployés pour traiter les maladies non-transmissibles, » a-t-elle souligné.

La ministre Fazila Jeewa-Daureeawoo a aussi annoncé que cette journée de dépistage de santé à Trèfles, Rose-Hill, n’était que le début d’une campagne portant sur la santé et l’hygiène de vie. Ainsi, dans d’autres régions du pays, des journées similaires seront organisées à l’intention non seulement des bénéficiaires de la NEF, mais aussi les autres membres du public. « De nos jours, maris et femmes travaillent et n’ont pas le temps de se rendre dans des dispensaires ou centres de santé pour se faire examiner. A travers cette campagne de dépistage médical, nous allons vers eux. Nous voulons une population en bonne santé, et pour cela, il nous faudra avoir des programmes de dépistage régulièrement, » a-t-elle soutenu. Constatant que seulement 23 % des adultes pratiquent une activité physique à Maurice, elle a conseillé la pratique des disciplines sportives. « Une alimentation saine et équilibrée contribuera à rester en bonne santé, »  a-t-elle ajouté aussi.

L’honorable Ivan Collendavelloo a, lui aussi, invité les membres du public à se faire dépister le plus tôt afin de prévenir à tout risque de problèmes médicaux. Il a aussi parlé sur les projets relatifs à la fourniture d’eau et l’asphaltage des routes qui sont en cours dans les localités de Rose-Hill.  « Tout cela afin d’améliorer le bien-être des habitants de la région, » a-t-il déclaré. Ce programme de ‘Medical Screening’ gratuit à Trèfles a bénéficié de la collaboration du ministère de la Santé et du Bien-être, du Sugar Industry Labour Welfare fund et du National Children’s Council.

Détails

Date :
mars 29
Catégorie d’évènement: